Les rats démineurs de l’Association APOPO

Dans le cadre de ses journées techniques qui ont eu lieu fin novembre en région parisienne, la CS3D a invité l’association APOPO à faire une conférence qui a recueilli un grand succès parmi l’auditoire.

APOPO est une association ONG belge qui a mis au point une technique innovante pour détecter les mines antipersonnel et la tuberculose grâce à l’extraordinaire odorat de ses « Herorats », des rats géants de Gambie spécialement dressés.

La technologie de détection par l’odorat d’APOPO recèle un incroyable potentiel pour la réduction de la souffrance humaine et la promotion du développement local.

Aussi le but de cette ONG est de construire des établissements d’entraînement et de recherche dans les zones concernées.

Pour la détection des mines antipersonnel présentes dans une cinquantaine de pays, au titre de l’année 2015 notamment, il y a eu 6461 accidents recensés touchant 78 % de la population civile dont 38 % d’enfants. Mais en revanche, il faut noter que grâce à ces rats démineurs, plus de 100 000 mines ont été détruites permettant à presqu’un million de personnes de retourner vivre sur leurs terres « libérées ».

Grâce à ces « Herorats », il faut 30 minutes pour déminer l’équivalent d’un terrain de tennis, là où un technicien prendrait 4 jours avec un détecteur de métaux.

Pour le dépistage de la tuberculose, on recense chaque année près de 8,5 millions de nouveaux cas de tuberculose et 1,3 million de décès. Selon les estimations, moins de la moitié des patients infectés par la tuberculose sont diagnostiqués dans la plupart des pays de l’Afrique sub-saharienne. Or un tuberculeux non soigné peut contaminer 10 à 15 autres personnes chaque année.

Les « Herorats » détectent rapidement le bacille de la tuberculose dans des échantillons de crachats humains avec une incroyable précision. Un seul rat peut analyser une centaine d’échantillons en moins de 20 minutes, alors qu’il faudrait plus de 4 jours à un technicien de laboratoire. Le nombre de patients diagnostiqués positifs pour la tuberculose a augmenté de plus de 45 % dans les cliniques où APOPO intervient.

La CS3D a souhaité présenter à ses adhérents présents lors de cette conférence le rôle humanitaire et social d’animaux considérés comme « nuisibles » dans les pays occidentaux.

Pour aller plus loin encore, la Chambre Syndicale a adopté des rats démineurs dans le cadre d’une décision votée à l’unanimité par son Conseil d’Administration fin novembre, afin d’apporter son soutien à cette belle association humanitaire dont l’objectif louable est d’ « entrainer des rats à sauver des vies ».